À une certaine tournure de notre vie, il est possible que l’on tombe sur une situation où on a envie de se débarrasser de certains objets de valeur. En tout cas, la vente aux enchères est la meilleure option à prendre dans cette optique. Bijoux, meubles, tableaux, objets de collection peuvent faire l’objet de cette alternative. En passant par cette commercialisation d’excellence, il est plus probable d’obtenir un indice de prix favorable tout en évitant de s’exposer aux risques du marché. Toutefois, l’efficacité des opérations repose sur la maîtrise des procédures. Sans plus attendre, voici les étapes à suivre pour participer à une vente aux enchères.

Faire appel à un commissaire-priseur

Avant toute chose, il est obligatoire de passer par un commissaire-priseur pour une estimation du bien à vendre, qu’il soit un bien meuble, une œuvre d’art, ou un objet rare. Ce professionnel s’occupe de tous les calculs nécessaires pour obtenir la fourchette de prix à proposer à l’audience. Il peut se déplacer jusqu’à la localisation du bien si celle-ci ne peut être amenée à son bureau. Dans tous les cas, l’intervention de ce professionnel reste gratuite. Par ailleurs, il est important de vérifier le statut de l’agent à recruter. Il doit impérativement disposer d’un numéro d’agrément.

S’engager avec un OVV à l’aide d’un contrat

Un OVV ou Opérateur de Ventes Volontaires est le responsable d’un déroulement de vente aux enchères sur le plan juridique. Il agit en tant qu’intermédiaire entre le vendeur et les preneurs dans une salle de vente. Mais avant cela, un contrat doit être signé en ce qui concerne la réquisition de vente. Celui-ci doit comprendre les éléments suivants :

  • Descriptions du bien,
  • Conditions de vente,
  • Date et lieu des enchères,
  • Prix de réserve,
  • Montant des frais libres (fixé par la société de vente)

Dans cette optique, il est plus judicieux de bien choisir la maison qui va héberger l’opération. En France, chaque ville enregistre plus d’un hôtel de vente en allant des plus connus aux moins connus. Pour une réservation de salle des ventes à Marseille, il est important de passer par ce site.

Établir le prix de réserve

Il s’agit du montant de départ auquel la vente va se dérouler. L’OVV et le vendeur doivent s’accorder sur le montage de celui-ci en tenant compte de ses vraies valeurs sur le marché. L’établissement de ce montant doit se faire avec une étude délicate pour éviter de faire fuir les preneurs potentiels. Or, si aucune proposition de prix ne se présente, le vendeur risque de payer des frais importants pour acquitter les coûts des formalités.

Passer à la publicité du bien

La publicité avant la vente est une étape cruciale pour attirer plus de prospects. Elle peut se présenter sous toutes les formes possibles en mentionnant la date et le lieu de la vente, le nom de l’OVV ainsi que le numéro d’agrément du commissaire-priseur. Dans cette mesure, il est possible de passer par une agence de publicité, de procéder l’aide des affiches publicitaires ou encore de faire une annonce sur internet. L’objectif principal reste de cibler le maximum de preneurs pour que la vente soit une véritable réussite. Une fois toutes ces étapes terminées, la vente aux enchères peut désormais avoir lieu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *