L’avocat n’est pas juste celui qui défend les causes en justice, mais c’est également celui qui met ses compétences juridiques et son savoir-faire au profit de ceux qui sont dans le besoin. En plus d’être un métier passionnant, il nécessite un parfait sens de l’organisation qui est basé sur diverses formations. Désirez-vous en faire un métier ? Cet article vous aidera dans vos choix.

Avocat : un métier passionnant, mais accaparent

Travaillant à son propre compte ou dans un cabinet, l’avocat défend toujours ses clients même quand les litiges augmentent de plus en plus. La pluralité des affaires rend ce métier assez passionnant. En effet, en droit pénal l’avocat s’occupe le plus souvent des cas de vols, meurtres… 

Par contre, en droit civil, il traite les divorces et autres. Peu importe le contexte, l’avocat est toujours occupé par l’étude de dossiers, la recherche de jurisprudence… Ce métier exige donc une grande disponibilité et une organisation de pointe.

Le métier d’avocat : quelles sont les missions ?

L’avocat a avant tout pour mission d’être à l’écoute de ses clients pour mieux cerner leurs problèmes et savoir ainsi comment les aider. Il prime ensuite l’intérêt du client en réglant les conflits en amont dans le but d’éviter le procès. Dans le cas échéant, il doit pouvoir alléger la sentence. 

L’avocat doit donc user de ses qualités d’orateur afin d’assurer une bonne plaidoirie devant un tribunal ou un juge. Même si les avocats pratiquent moins à cause des tribunaux qui sont devenus chargés, l’avocat peut quand même plaider en cabinet avec un juge sous forme de discussion.

Quelles sont les formations pour devenir avocat ?

Le cursus d’un futur avocat débute par l’obtention du BAC. Quatre ans de formation dans le domaine lui permettront d’obtenir une maîtrise de droit, même si le master est de plus en plus conseillé en raison de la qualité de formation recherchée au cours du concours d’avocats.

Toutefois, il est important après ce master de passer par un Institut d’Etudes Judiciaires (IEJ) avant l’entrée au Centre Régional de Formation Professionnel d’Avocat (CRFPA). Une fois admis, l’étudiant pourra alors préparer le CAPA (Certificat d’Aptitude à la Profession d’Avocat) en prêtant serment après une année d’études. Il devra ensuite effectuer un stage rémunéré de deux ans chez un avocat avant de l’être lui-même.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *